Gaylib : ouverture d’une antenne à Nice

Gaylib : ouverture d’une antenne à Nice

Créée en 2001 et rattachée à l’UMP de 2003 à 2013, cette association française milite pour la reconnaissance des droits des homosexuels, transsexuels ou bisexuels, et ce, dans un esprit républicain et libéral.

Avec l’ouverture d’une antenne Gaylib à Nice, le mouvement associé à l’UDI depuis 2013 (départ, en raison de l’opposition de l’UMP au mariage pour tous), souhaite créer un groupe de réflexion pour répondre aux thématiques sur l’homosexualité et lutter contre les discriminations persistantes à son sujet.

En présence de Catherine Michaud, présidente de Gaylib et secrétaire nationale de l’UDI et Sébastien Esteve-Bonfils, représentant de Gaylib PACA, la permanence tenue par Hervé Cael, le référant de Gaylib sur Nice, a tenu à rappeler les motivations de leur association.

« Ce n’est pas une permanence « Gaylib »exclusive. On ne se lance pas dans un mouvement communautaire, mais dans une démarche libérale qui doit amener à un esprit de réflexion.
Le principe de la laïcité ne doit pas uniquement être respecté pour les religions. Nous militions en faveur d’une « laïcité sexuelle » où chacun doit avoir le même respect, les mêmes droits et devoirs »

« J’ai la liberté de choisir »

Ces quelques mots représentent tout l’enjeu et la difficulté de faire valoir un principe fondamental « être libre ».

Si les mœurs tendent à évoluer dans notre société, le débat reste encore difficile à établir entre les différents acteurs.

« Il est plus facile de vivre de sa sexualité à Paris contrairement en Province. Nous avons des contacts avec le centre LGBT sur Nice, mais il nous manquait un référent pour établir le dialogue avec la population et le milieu associatif local. Nous ne demandons pas aux personnes d’accepter nos idées, mais d’écouter nos motivations. Il est important de faire évoluer les mentalités. »

Les élections régionales en vue

A l’approche des Régionales, l’association va mettre en place un groupe de travail pour dégager des propositions portant sur les différentes thématiques niçoises.
Elles s’intègreront à la campagne du parti politique.

Pour symboliser le mouvement, des « Marches des fiertés » ont lieu chaque année en France. Elles sont ouvertes aux homosexuels, lesbiennes, transsexuels, bisexuels mais aussi aux hétérosexuels souhaitant faire valoir la liberté sexuelle et l’égalité des droits entre les différentes communautés.

source: http://www.nice-premium.com/politique,3/gaylib-ouverture-d-une-antenne-a-nice,16965.html?lang=fr

Posted in Gaylib.

Flayol Frederic